mardi 29 septembre 2015

Feeeeliiiiz cumple anooooo !...

Ce week-end, le petit Jeddak, illustre membre de la famille lutinesque, a fêté tout pile ses un an. Pour l'occasion, ballons, cotillons et saucisson... Oula ! Quand même pas !

Mais tout de même, ceux qui ont des animaux et y vouent une vraie dépendance affective (les autres sont des menteurs...), comprendront, fêter la toute première année de son petit chien, ce n'est pas rare - et ça fait surtout plaisir aux maîtres.
Et c'est une bonne occasion de se faire une séance photos complètement absurde... La preuve...

Il est pas beau, le loustic ?


Et évidemment, le "frangin" faisait la gueule. Ben oui, Gustave n'ayant pas eu de cadeau, il a fait la gueule. Mais bon, pour compenser, Jeddak lui lèche l'anus 15 fois par jour. Les comptes sont donc à zéro...




Vous qui avez des animaux, chat, chien, perruche, poisson rouge ou mouche apprivoisé, vous en fêtez l'anniversaire ?

lundi 21 septembre 2015

Episode 8 : retour aux sources...



8

La soirée est épargnée par la pluie. Une légère brise a balayé les nuages et à 22h, le ciel est dégagé. La chaleur est toujours bien présente mais l'air nettement plus respirable.
Olivia marche sur la piste cyclable, seule avec Flaubert. Le samoyède avance lentement, évitant les flaques d'eau qui ne se sont pas encore évaporées. A cette heure, elle oublierait presque qu'elle vit en ville. Elle soupire.
Après l'appel de Maxime, la jeune femme a tourné en rond pendant un moment, à hésiter avant d'appeler sa mère. L'appréhension, mêlée de l'agacement engendré par la certitude d'une conversation houleuse à venir ont fini par la dissuader.
Elle lui téléphonera de la voiture le lendemain matin. Ce qui provoquera assurément un esclandre. Olivia pourra alors utiliser son joker et annoncer qu'elle séjournera chez Maxime. Elle hocha la tête, acquiesçant à son idée.
Avant de songer que ça n'améliorerait pas leurs relations.
Elle en vient à maudire Maxime, le seul fautif de sa contrariété nocturne. Pour se changer les idées, Olivia se baisse et attrape un bâton.

vendredi 18 septembre 2015

il pleut, il pleut, Bérengèèèèèreuuu...

Bergère, Bérengère, c'est pareil...

Bon, ça n'a échappé à personne, cette semaine il a fait un temps tout pourri. Si-si. A City où vit Lillie, aux rafales à 120 km (une petite brise, quoi) se sont succédé des orages suffisamment violents pour faire claquer des dents à Jeddak, le Beagle d'attaque, tandis que Gustave le chat blanc affrontait courageusement les intempéries au fond de son panier.

Et tandis que les arbres du parc s'écroulaient, déracinés, démembrés, que les rigoles se marraient moins, noyées sous l'eau, il est évident que Lillie n'a pas tenté le diable, suivant l'exemple de Gustave. Au dehors, la lumière luttait, tamisée par les épais nuages noirs, et elle, installée dans son bureau cosy, gribouillait sur papier ce qui lui passait par la tête, playlist adéquate dans les oreilles.


 




La musique parfaite ? Celle qui enlève tous les soucis qui pèsent sur vous, pendant 2min58 ?
"Raindrops keep fallin' on my head" , bien sûr !


Et vous, vous faites quoi les jours de pluie ?

mardi 15 septembre 2015

Y tourne, y tourne le chienchien !...


L'épisode 8 se fait attendre et il semblerait que les Lutins aient recruté le brave Jeddak pour ralentir la publication.

Jeddak, ou l'art de te faire tourner en bourrique... Au sens propre, comme au figuré !
Voyez vous-même !


video

Si vous aussi, vous avez un chien, un chat, un poisson-rouge ou même une perruche, qui vous empêche de bosser, n'hésitez pas à le raconter ici !

jeudi 10 septembre 2015

Entre VOULOIR et POUVOIR...

Lillie décide qu'aujourd'hui, elle va travailler sur un "gros dossier" et finir son 8e épisode.
L'univers en a décidé autrement.

14h
Gustave chie sur le tapis de l'entrée.
Nettoyage.
14h10
Retour devant l'ordinateur... Drôle d'odeur...
14h12
Découverte d'un pipi géant, toujours de Gustave, dans le panier du chien.
Nettoyage à grandes eaux.
14h25
Retour devant l'ordinateur.... Drôle d'odeur...
14h28
Re-pipi - de Gustave, of course- sur le coussin du chien (la guerre est déclarée...).
Hurlage-nettoyage.
14h45
Retour à l'ordi.
14h55
Drôle de bruits...
VOMI du chien sur le carrelage du bureau.
Soulage-hurlage-nettoyage.
Virage des animaux dans la cuisine
15h05
Retour à l'ordinateur.
15h10
Silence. Louche.
Espionnage... chien SUR CANAPÉ !
Dégagement énergique.
Fusion genoux-coin de table.
Hurlage - insultage - malédictionnage
15h20
Retour à l'ordinateur.

Temps de travail effectué sur une heure... 15mn environ. Efficace, la journée de travail...




Aucun animal n'a été blessé durant le déroulé des incidents... On ne peut pas en dire autant du tapis, du panier, ou du genou...

lundi 7 septembre 2015

La malédiction du Pommeau...

Chouette ! Une histoire de chevaliers ! Rien de surprenant quand on sait que ce blog devient une usine à nouvelles en puissance, avec sa "Saga de l'Eté" !
Mais que nenni, cher ami !
Aujourd'hui, point de nouvelle grandiloquente ou épique, sur les aventures chevaleresques de quelques fougueux camarades. 
Le pommeau n'est pas celui d'une épée...
Mais celui de la douche de Lillie. Moins romantique, vous pouvez en convenir. Mais peut-être tout aussi épique sera l'histoire que vous allez lire.

jeudi 3 septembre 2015

"Forget your troubles c'mon get happy"...

Quand le désir de dessiner est plus fort que le talent nécessaire, les journées de travail ne sont pas évidentes. Avant même de poser la pointe du crayon sur la feuille, Lillie réfléchit, se questionne. Doute. Sans arrêt.
Quelles lignes ? Pour quel style ?
De l'illustration presse ? De l'abstrait ? Du cartoon ? Du réaliste?
Quoi dessiner ? Pourquoi ? Avec quel fond ?
Et pendant ce temps le crayon erre sur la page, perdu entre toutes les directions que Lillie pointe sans se décider.
Il faudrait qu'elle puisse s'enfermer pendant des jours entiers, seule face à elle-même. Pas d'internet, pas de Facebook (où traînent aujourd'hui qui tue son inspiration, son imagination, mais surtout son MORAL !). Seulement elle, sa créativité et ses dilemmes.
Comment dessiner, et quoi, quand on a toujours appris seul ?
Elle gomme, elle cherche, elle creuse. Puis revient aux bases. S'en détache, parce que c'est trop difficile, et qu'elle ne sait pas. Elle sait, mais sans savoir. Il faudrait que ça soit fluide, et ça ne l'est pas.

Alors quand par hasard, un petit bonhomme jaillit sur la page du Moleskine, souriant, jovial, il arrive alors à Lillie une chose incroyable : ressentir une bribe de satisfaction dans un brouillard de contrariétés, de frustration et de découragements.
Ce petit bonhomme, il lui insuffle soudain un nouvel élan de motivation. Un plaisir accru pour les crayons et les feutres qui s'entassent sur le bureau...

Aujourd'hui, le petit bonhomme est une madame. Une PinUp. Pour changer...




Et vous, vous travaillez comment ?

mardi 1 septembre 2015

Episode 7 : doutes...



7

Le mercredi matin, Olivia a clôturé tous ses dossiers. Depuis qu'elle est réveillée, la jeune femme est calée au fond de son fauteuil de lecture, près de la bibliothèque qui habille tout un pan de mur de son bureau. Dehors, il pleut à seaux. Paisiblement, elle observe les éclairs zébrer les épaisses couches de lourd coton noir, avec un plaisir sombre à chaque coup de tonnerre qui roule au-dessus de sa tête.
A ses pieds, ou plutôt sur ses pieds, Flaubert dort du sommeil du juste. Une heure plus tôt, Olivia a voulu le sortir. Mais après s'être faite tracter sur plusieurs mètres par un chien décidé à rentrer, elle a fini par déclarer forfait. L'animal a expédié ses besoins juste devant l'immeuble, au grand ravissement de sa nounou, avant de se précipiter dans le hall d'entrée. Drapé dans sa dignité outragée par la pluie menaçant la blancheur de son pelage, il l'a regardé ramasser en râlant.